Selon une nouvelle étude de l’OMS, adopter le régime méditerranéen pourrait réduire le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires !

La Grande-Bretagne pourrait réduire ses taux de cancer, de diabète et de maladies cardiovasculaires en adoptant un régime de style méditerranéen, suggère une étude de l’OMS sur les bienfaits d’une alimentation saine.

La recherche a trouvé des preuves solides que le régime méditerranéen réduisait le risque des maladies les plus fréquentes, mais a noté que seulement 8 des 53 pays de la région européenne avaient des mesures en place pour promouvoir ce régime alimentaire.

Les auteurs du rapport ont compilé des données probantes sur les effets du régime méditerranéen sur la santé dans des revues spécialisées, des documents de conférence et des livres, puis ont passé en revue les sites Web des gouvernements et des ministères de la Santé.

Huit pays, dont l’Irlande, l’Espagne et la Grèce, ont fait la promotion du régime méditerranéen pour rester en bonne santé.

« Le régime méditerranéen est vraiment bon en termes d’impact sur la santé. Cela ne fait aucun doute », a déclaré João Breda, du bureau européen de l’OMS pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles.

En Angleterre (comme en France d’ailleurs), le gouvernement recommande de manger cinq portions de fruits et légumes par jour, en s’appuyant sur les preuves qu’un tel régime pourrait réduire le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Mais il ne dénonce pas pour autant l’alimentation malsaine malgré une hausse des taux d’obésité infantile.

Le régime méditerranéen traditionnel est riche en fruits, légumes, légumineuses, fruits secs, céréales et huile d’olive ; une consommation modérée de poisson et de volaille, et très peu de produits laitiers, viande rouge, viande transformée et sucrerie.

Selon cette étude, le régime méditerranéen a aidé à réduire les cas de maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et certains cancers.

Beaucoup de maladies sont entraînées par l’obésité. Selon Cancer Research UK, plus d’un cancer sur 20 est lié à l’embonpoint ou à l’obésité. Le nombre d’adultes et d’adolescents atteints de diabète a doublé au cours des 20 dernières années en raison de la hausse des taux d’obésité.

« Tous les pays doivent faire plus en termes de promotion du régime méditerranéen, parce que nous avons une urgence ici », a déclaré Breda. « En l’adoptant, ils économiseront de l’argent sur les dépenses de santé publique. »

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here