Oméga-3 : bon gras

Toutes les gras ne sont pas malsains. Les acides gras Omega-3 font partie des « bonnes » matières grasses. Ils peuvent vous aider à réduire le risque de maladies cardiaques, de dépression, de démence et d’arthrite. Comme votre corps ne peut pas les produire, vous devez manger ou prendre des suppléments d’Omega-3.

Connaître les 3 catégories d’oméga-3

Les acides gras oméga-3 sont disponibles sous plus d’une forme. Les types présents dans les poissons, appelés DHA et EPA, semblent avoir d’importants avantages pour la santé. Une autre forme connue sous le nom d’ALA se trouve dans les huiles végétales, les graines de lin, les noix et les légumes à feuilles comme les épinards. Le corps peut synthétiser l’ALA en EPA et en DHA bien que le taux de conversion soit très faible.

Comment les oméga-3 luttent contre les maladies ?

Les acides gras oméga-3 rendent service à votre cœur de plusieurs façons. Ils freinent l’inflammation des vaisseaux sanguins (ainsi que du reste de votre corps). À des doses élevées, ils préviennent l’irrégularité des rythmes cardiaques et réduisent votre niveau de lipides sanguins appelés triglycérides. Enfin, ils ralentissent l’accumulation de plaque dans les vaisseaux sanguins.

1. Contre les maladies cardiaques

L’American Heart Association recommande 1 gramme par jour d’EPA et de DHA pour les personnes souffrant de maladies cardiaques. Manger du poisson gras est la meilleure façon d’en acquérir, mais votre médecin pourrait recommander une capsule d’huile de poisson. Si vous avez déjà souffert d’une crise cardiaque, la prescription d’une dose d’oméga-3 peut vous aider à protéger votre cœur. Certaines études ont constaté moins de crises cardiaques et de décès par maladies cardiaques chez les survivants qui ont augmenté leurs niveaux d’acides gras oméga-3.

2. Ils aident votre rythme cardiaque

Les oméga-3 semblent avoir un effet stabilisant sur le cœur. Ils peuvent réduire la fréquence cardiaque et aident à prévenir les arythmies (rythmes cardiaques anormaux). Les Omega-3 proviennent de plusieurs sources communes telles que les poissons, les noix, le brocoli et l’edamame (le soja vert, souvent cuit à la vapeur et servi dans sa cosse).

3. Ils réduisent les triglycérides

Les oméga-3 DHA et EPA peuvent réduire votre taux de triglycérides, une graisse du sang liée aux maladies cardiaques. Parlez-en avec votre médecin avant de prendre des suppléments d’oméga-3 parce que certains types peuvent aggraver votre «mauvais» cholestérol. Vous pouvez également abaisser les niveaux de triglycérides en pratiquant du sport, en buvant moins d’alcool et en réduisant les sucreries et les glucides transformées comme le pain blanc et le riz blanc.

4. Ils abaissent l’hypertension artérielle

Les oméga-3 peuvent aider un peu à diminuer la pression artérielle. Un seul conseil : remplacez la viande rouge par du poisson au cours des repas. Évitez les poissons salés, comme le saumon fumé. Si vous avez une pression artérielle élevée, limitez le sel :C’est probablement l’une des recommandations de votre médecin.

5. Aident-ils à prévenir les AVC?

Les aliments et les suppléments riches en oméga-3 freinent l’accumulation de la plaque dans les vaisseaux sanguins et favorisent une bonne circulation sanguine. Ils peuvent donc aider à prévenir les accidents vasculaires cérébraux causés par les caillots ou une artère bloquée. Mais à des doses élevées, les suppléments d’oméga-3 peuvent probablement causer des AVC hémorragiques : discutez-en donc avec votre médecin.

6. Utiles pour la polyarthrite rhumatoïde

Des études estiment que les oméga-3 peuvent guérir les douleurs et les raideurs articulaires chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde. Une alimentation riche en oméga-3 peut également augmenter l’efficacité des médicaments anti-inflammatoires.

7. Les avantages avec la dépression et le cerveau

La dépression est plus rare dans les pays où les gens intègrent beaucoup d’oméga-3 dans leur régime alimentaire typique. Mais les oméga-3 ne sont pas un traitement pour la dépression. Si vous êtes déprimé, parlez-en avec votre médecin, il pourra vous prescrire ce qui vous aidera à vous sentir mieux.

8. Ils peuvent aider Avec le TDAH

Certaines études considèrent que les suppléments d’oméga-3 peuvent soulager les symptômes du trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Les acides gras oméga-3 sont importants dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Ils peuvent vous fournir des avantages supplémentaires avec le traitement traditionnel, mais ils ne remplacent pas d’autres traitements.

La recherche sur la démence (Lire la suite en Page 2)